Login

Register

Login

Register

close
blakemag_magazine_mode_homme_magazine_online_eastpak_palm_springs_ss2019

Eastpak célèbre une nouvelle fois son patrimoine américain en nous faisant découvrir sa collection Spring Summer 2019 à PALM SPRINGS, la ville “cool” et « trendy » par excellence et berceau du mouvement architectural des années 60 : le « desert modernisme ». Au cœur de leurs conceptions se trouvent les ide?es alors tre?s en vogue : fonctionnalite?, esthe?tique, lignes pures et nouveaux mate?riaux ont la cote. A? la différence des mouvements internationaux de la me?me e?poque, le modernisme de Palm Springs s’inscrit dans une volonte? de de?cloisonnement et d’ouverture, de simplicite? et de minimalisme. 

Située à deux heures de Los Angeles, Palm Springs fût un véritable terrain de jeux entre 1940 et 1960 pour des architectes célèbres comme William F. Cody qui réalisa la Cody Glass House, qui devint le lieu d’une des scènes culte d’un James Bond, « On ne meurt que deux fois », ou Albert Frey et sa Albert Frey House ou encore E. Stewart Williams qui construisit la Marjorie Edris House en 1954 pour Bill et Marjorie Edris.

La ville compte une des plus grande concentration de villas datant de cet age d’or. De nombreuses stars hollywoodiennes venaient y chercher le repos et la tranquillité, loin du tumulte de la vie à Los Angeles, et surtout car les contrats de l’e?poque exigeaient des vedettes qu’elles restent en tout temps et sauf autorisation exceptionnelle a? moins de deux heures d’Hollywood. Clark Gable, Cary Grant, Ginger Rogers, Zsa Zsa Gabor, Kirk Douglas, Bing Crosby ou encore Frank Sinatra ont demandé aux plus grands architectes de l’époque de leur construire une demeure moderne avec piscine en accord avec les goûts très moderniste et épuré de cette époque, cachée dans les rochers et le sable du désert californien. 
Un terrain de jeux de prédilection pour le talentueux photographe Seb Zanella .
Il lève le voile sur la beauté et la mélancolie de cette ville californienne, capture avec brio l’âme des voyageurs Eastpak et propose des clichés qui représentent parfaitement l’esprit de la marque : « vivre librement sans encombres »

Photographe : Sebastien Zanella – Directed By : Olivier Saint-Jours

Tags : architecturebackpackbagagesblakemagcody glass housedeserteastpakfrank sinatrahollywoodjames bondlifestyle magazinemagazinemagazine onlinepalm springspalmiersWilliam F. Cody