close
Cover

DAYTONA DMX IMAGINÉE DANS LES ANNÉES 90, MAIS TOURNÉE VERS L’AVENIR.

Le système DMX breveté de Reebok a été élaboré et perfectionné au fil des lancements de nouveaux modèles dans les années 1990. Grâce au procédé de moulage par soufflage de TPU et à des connaissances pointues en pneumatique, les experts en biochimie de la marque ont mis au point un système unique de capsules d’air communicantes afin d’offrir aux coureurs la meilleure technologie d’amorti possible.

À l’époque, le nouveau système DMX présenté avec la Daytona DMX était le summum de l’innovation en matière de semelle pour Reebok. Cette composition ingénieuse était le fruit de dix années de développement et de recherche minutieuse en laboratoire. Pour la première fois dans l’histoire de la technologie DMX, les créateurs de Reebok ont réussi à intégrer toutes les capsules dans la semelle intermédiaire.

L’alternance d’empiècements en mesh et en cuir synthétique offre un mélange harmonieux de vitesse et de mouvement naturel. Imaginée à une époque caractérisée par la démesure, la Daytona est pourtant restée simple, avec des nuances de gris, des lignes blanches et des logos discrets dans une couleur primaire. Quelques détails réfléchissants et subtils rappels de la marque accentuent son charisme énigmatique. Un design qui dégage une vraie assurance et ne s’est jamais encombré de futilités.


Le retour imminent de la Daytona DMX sur les étagères des magasins de sneakers en 2018 rappelle simplement à quel point Reebok excellait dans la technologie dédiée à la course au milieu des années 90.

 

Tags : basketsBlake magazineblakemagdmxDMX 2018magazine masculinmenstylemodemode masculineReeboksneakerssneakers addictsport