Login

Register

Login

Register

close
Todd Sanfield

Regardez-moi dans les yeux…encore faut-il pouvoir le faire! Les années passent, le regard perd de son pouvoir. Les rides se creusent, les cernes apparaissent, les sourcils et les paupières s’affaissent.

Notre regard perd de son mystère et de son attrait, et même si vous avez du tonus, vous semblez plus fatigué. Il est temps de réagir et de combattre les effets du temps. Les armes idéales sont le Botox pour lisser et l’Acide Hyaluronique pour redonner du volume.

Nous avons demandé au Docteur Pierre-Louis Roubelat de nous expliquer et de nous conseiller.

Pour le comblement du cerne creux.

chez le sujet jeune, le cerne est une coloration ou une pigmentation en demi-cercle de la paupière inférieure. Avec le vieillissement cet aspect du cerne va se modifier associant à des degrés divers d’importance :

  • Une coloration bleuâtre ou sombre de la peau due aux systèmes circulatoires et pigmentaires cutanés.
  • La peau devient plus fine et des rides apparaissent.
  • La fonte des tissus adipeux superficiel et profond aboutit à un creusement du sillon palpébrojugal voire à une saillie du rebord orbitaire osseux, c’est le cerne creux.
  • Un ombrage dû à la présence de poches graisseuses.

Lorsque l’indication chirurgicale ne s’impose pas, on peut proposer un traitement du cerne creux par comblement, avec injection profonde d’acide hyaluronique qui permet de recréer le volume perdu du coussin graisseux en regard de l’os orbitaire. Cette injection se pratique au cabinet, avec une micro-canule souple, sans hospitalisation.
Le résultat est naturel et  le regard paraît moins fatigué, rajeuni.

Modelage du sourcil et de la paupière supérieure :

chez une personne jeune, l’œil paraît allongé, la partie orbitaire de la paupière supérieure est remplie ne laissant pas apparaître le rebord orbitaire. Elle recouvre en partie la portion palpébrale (partie mobile) de la paupière supérieure.

En vieillissant, le sourcil peut s’abaisser, souvent de quelques millimètres seulement. La graisse de la portion orbitaire de la paupière supérieure peut augmenter ou bien fondre faisant deviner le rebord orbitaire. La peau devient moins élastique et plus fine. Tout cela à des degrés variables dépendant de divers facteurs: génétiques, exposition au soleil, graisse faciale…

Les techniques chirurgicales sont bien standardisées, reproductibles et simples. Cependant, dans certaines indications, pertes de volume du sourcil et de la portion orbitaire de la paupière supérieure, l’injection d’acide hyaluronique en faible quantité peut améliorer l’aspect de l’œil qui paraît rajeuni.

Les tempes et le sourcil :

avec le temps, la fonte progressive de la graisse temporale provoque le creusement des tempes, parallèlement la queue du sourcil s’abaisse par disparition de son support latéral. Le comblement des tempes par injection d’acide hyaluronique est intéressant car il permet également de traiter la chute de la queue du sourcil et de rajeunir le regard de façon naturelle.

Le front :

chaque ride est comblée avec un acide hyaluronique peu volumateur puis je propose de compléter le traitement avec un «mini botox». Les rides sont effacées, la toxine botulique injectée en faibles unités permet de freiner leur réapparition sans figer le front. Le rajeunissement obtenu est parfaitement naturel et dure plus longtemps. Grace à cette méthode, on peut bouger le front, lever les sourcils, sans avoir l’aspect de rigidité que l’on voit si souvent.

Pour plus de renseignements, contactez le cabinet du Docteur Roubelat :

02 47 67 34 67 ou son assistante Betty 06 71 97 85 33

email: contact@docteur-roubelat.fr

http://www.docteur-roubelat.fr/

Tags : acide hyaluroniqueblakeBlake magazineblakemagbotoxcerneschirurgie esthétiquedocteur roubelatinjectionsliftingmédecine esthétiquepochesrajeunissement du regard