close

Lifestyle

ArchivesBlogLifestyle

Brach Hotel Paris

Brach_Chambre_Deluxe_cover_GuillaumedeLaubier

Situé au coeur du XVIe arrondissement de Paris, Brach est une adresse au luxe élégant et atypique. Brach offre une expérience immersive et inspirée pour les visiteurs qui découvrent la capitale française, et une nouvelle vision de la vie de quartier pour les riverains et habitués.

L’implantation du Brach s’est fait en lieu et place d’un immense centre de tri postal des années 70. Une surface de 7000 m2 laissée libre à l’imagination visionnaire du créateur Philippe Starck. L’architecture des années 30 rencontre le modernisme et le Bauhaus, le Dada et les surréalistes.

Des couleurs chaudes, des matières naturelles et brutes comme le bois, le cuir, le béton, le verre, le marbre et le métal. Partout, des mystères poétiques, des objets insolites, et une sélection d’oeuvres d’art qui créent une atmosphère chaleureuse. Cultivé, énergique, épicurien et esthète, Brach est un vrai parisien, connecté à son quartier, avec ses propres codes et une personnalité, un esprit sain dans un corps sain. Généreux, familial, il illustre des valeurs de partage et d’équilibre.

Avec ses chambres et ses suites, ses terrasses et son rooftop aux vues imprenables sur les toits de Paris et la Tour Eiffel, Brach est un lieu de vie cosmopolite et surprenant. Ici, il est question d’originalité, d’intimité, de confort et de convivialité déployés sur les huit étages de cette maison de verre. 

Du premier au sixième étage : 52 chambres de 24 à 42 m2 lumineuses, habillées de matières nobles. Aux cinquième et sixième étages de Brach : 7 suites de 60 à 200 m2. Toutes dotées d’une terrasse avec bain norvégien, l’une d’entre elles abrite aussi un jacuzzi…

Dans un décor de bois, de cuir, de verre et de pierre, elles s’ouvrent sur des terrasses arborées dominant Paris : vue à 180° sur les toits et la ville, et sur la Tour Eiffel pour certaines.

L’accès exclusif au potager en rooftop leur est réservé.

Grâce à ses piscines et son club de sport (les hôtes du Brach ont accès au club
de sport, à la piscine, aux cours collectifs…), son bar, son restaurant, son épicerie et sa pâtisserie, Brach est un lieu de culture, de bien vivre et de rencontres dont on profite du matin jusqu’à la nuit. Intime et ouvert à la fois, Brach, dernier né du groupe Evok est une combinaison de contrastes et de contraires qui se complètent sans jamais s’entrechoquer.

Le Brach Hotel Paris –  1-7 Rue Jean Richepin, 75016 Paris – 01 44 30 10 00

https://brachparis.com/

 

Entrer
ArchivesBlogLifestyleMagazine

Détroit : Become human. Quand le jeu vidéo devient un film dont vous êtes le héros.

DETROIT_FACTORY_LASER_1445975016

C’ est à la fin du mois de mai qu’est sorti un jeu vidéo unique et révolutionnaire.

Le public ne s’y est pas trompé car le jeu avait atteint le million d’unités écoulées seulement deux semaines après sa sortie!

C’est grâce à l’équipe déjà renommée de David Cage (un grand producteur et réalisateur français de jeux vidéo hors normes) chez Quantic dream (la maison de production de David Cage) qu’a vu le jour: “Détroit: Become human.”

Par le passé, David Cage avait déjà bousculé les codes vidéoludiques avec Heavy Rain et Beyond: two soul.

Le jeu vidéo se rapprochait alors du cinéma: un scénario fort, de vrais acteurs filmés en motion capture, un procédé qui permet de garder toute l’essence du jeu d’acteurs puis de recréer en images de synthèse la scène dans le jeu vidéo.

Jouer aux jeux de Quantic Dream me rappelle l’expérience littéraire des “romans dont vous êtes le héros”. De spectateur attentif, l’on devient acteur et, selon les décisions que l’on prend et les actions excécutées, l’histoire change voire est totalement bouleversée.

Avec les nouvelles générations de consoles, comme la PS4 de Sony, la réalisation graphique atteind des sommets.

Détroit est comme un film d’animation fait d’images de synthèse de dernière génération: les visages, la peau, les yeux, les mimiques, les émotions, les effets d’ombres, d’eau, de textures, sont criants de réalisme.

La bande son de Detroit magnifie l’expérience: Detroit Become Human a été habillé par trois compositeurs différents : Philip Sheppard, Nima et enfin John Paesano.

Le résultat est bluffant, digne de productions Hollywoodiennes! Il est même possible de télécharger cette musique ou de l’écouter en streaming sur Spotify, Deezer ou encore Apple Music.

Detroit transcende le jeu vidéo! Le scénario est celui d’un film d’anticipation très bien ficelé. Les personnages sont attachants et l’on se prend très vite au jeu. Tout comme dans un bon film, on s’attache aux héros et on se surprend à détester d’autres protagonistes.

On est happé par l’histoire qui est très bien rythmée et qui nous amène à une vraie réflexion sur le rapport homme / machine.

Dans ce film/jeu, nous incarnons trois personnages dont les histoires parallèles s’entrecroisent. Le scénario nous projete dans un futur proche, en 2038, dans la ville de Detroit aux Etats-unis. C’ est dans cette ville qu’il existe le plus gros site de production d’androïdes.

Ces androïdes, conçus pour améliorer le quotidien des humains, aident aux taches ménagères, se font nounou ou encore ouvrier, voir partenaire de sport. Tous dociles ou presque, certains rêvent d’une autre vie.

Comme tout progrès, il y a des adorateurs et des détracteurs. Et c’est là la pierre angulaire du scénario. Comment vous (joueur et spectateur), allez-vous vous positionner et changer l’histoire?

 

Le meilleur conseil que je puisse vous donner: commencez ce jeu et allez jusqu’au bout sans revenir en arrière. Envisagez-le comme un film palpitant que vous suiveriez, et voyez quelle tournure prendra l’histoire que votre instinct a dicté.

Une fois fini, vous aurez l’envie irreprécible de recommencer l’histoire à zero en prenant d’autres décisions et de voir ce que cela changera.

Pas besoin d’être un geek invétéré pour se lancer dans cette expérience. Ne passez pas à côté, c’est inédit!

Pour profiter au mieux de ce jeu vidéo et pour fêter les 500 millions de console vendues dans le monde, Sony Playstation a sorti une édition spéciale de sa machine:

La “Playstaiton 4 Pro 500 Million Limited Edition”.

Disponible dès le 24 août de cette année, pour la somme de 499€.

Elle possède un disque dur de 2 To. Cette édition limitée est bleu foncé. Une fois la console allumée, le système s’illumine d’un bleu vif et les utilisateurs peuvent voir l’architecture sophistiquée de la PS4 Pro, ce qui n’est possible qu’avec ce modèle transparent.

De plus, le logo PS sur le dessus de la console et le logo PS4 sur la façade avant de la console PS4 Pro sont couleur cuivre et s’accordent parfaitement avec le design transparent tout en donnant une finition haut de gamme.

Chaque PS4 Pro dispose d’une plaque située dans le coin inférieur droit de la façade avant avec un numéro allant de 1 à 50 000. Ce nombre rappellera aux heureux propriétaires de cette PS4 Pro que leur console est unique.

 

 

www.quanticdream.com/fr

www.playstation.com/fr

 

 

Entrer
1 2 3 4 7
Page 2 of 7