Login

Register

Login

Register

close

Archives

Archives

ArchivesBlog

The Blake Naked Issue: David Costa

David Costa.

David Costa, coach sportif et modèle fitness. Ambassadeur pour E.S collection.

Quel est ton rapport au corps et à la nudité ? Etant passionné par le corps et ses courbes la nudité représente une forme d’expression du corps où il peut être mis en valeur sans aucun artifice. Pour moi, de part mon éducation, la nudité n’est pas un état normal ou naturel, mais j’ai été amené à mettre ma pudeur de côté pour mon activité professionnelle.

What is your feeling about the body and the nudity? Being fascinated by the body and its curves the nudity represents a shape of expression of the body where he can be emphasized without any subtlety. For me, of part my education, the nudity is not a normal or natural state, but I was brought to put aside my modesty for my professional activity.

Es-tu pudique ? Oui. Je suis quelqu’un de pudique. Par exemple, je ne me promène pas nu, même chez moi.

Are you modest? Yes. I am someone modest. For example, I do not walk naked, even at my home.

Dans ton travail de mannequin, la nudité est-elle un problème? Oui parfois cela pose problème. Ensuite, tout dépend du type de nudité (nu artistique ou frontal) et de l’ouverture d’esprit des personnes. J’ai décidé d’arrêter de faire du nu après avoir poser pour Dylan Rosser pour son livre « RED ». D’abord parce que j’avais le sentiment que je ne pourrai pas faire mieux que ces images, et ensuite parce que ce n’était pas ce que je recherchais. D’ailleurs, étant sous contrat avec diverses marques, la nudité est à éviter.

In your work of model, is the nudity a problem? Yes sometimes it raises problem. Then, everything depends on the type of nudity ( artistic or frontal nude) and on the open-mindedness of the persons. I decided to stop making of the nude having to pose for Dylan Rosser for his book  » RED « . At first because I had the feeling that I cannot make better than these images, and then because it was not what I looked for. Moreover, being under contract with some brands, the nudity is to be avoided.

Te rappelles-tu ta première séance de nu? Oui forcement, et je n’étais pas du tout à l’aise, mais le photographe a su me mettre en confiance, et cela à donner de très belles photos.

Do you remember yourself your first session of nude? Yes of course, and I felt at ease not at all, but the photographer knew how to put me in confidence, and it to give very beautiful photos.

Penses-tu que l’on puisse poser nu sans tomber dans l’exhibitionnisme gratuit ? Oui, lorsque la démarche est artistique, que l’accent est mis sur le corps et que le sexe est caché. Je suis plus sensible à la suggestion et à la sensualité plutôt que de voir un sexe exposé, aussi joli soit-il !

Do you think that we can put nude without falling in the free exhibitionism? Yes, when the approach is artistic, when the accent is put on the body and when the sex is hidden. I am more sensitive to the suggestion and to the sensualism rather than to see an exposed sex, so attractive he is!

Follow David on Facebook: https://www.facebook.com/pages/David-Costa-Coach-Sportif/191218404259390?fref=ts

or on http://www.davidcosta.fr/

 

Entrer
ArchivesBlogHorlogerie

The Cartier Tank watch

Cartier-Tank Anglaise Grand modèle

La Tank de Cartier.

« La Tank, l’une des familles de montres Cartier les plus connues, n’a cessé de s’enrichir de nouveaux designs depuis près d’un siècle. Chaque nouveau modèle s’est instantanément transformé en classique, symbole d’un style de vie unique, a déclaré M. Bernard Fornas, Président et CEO de Cratier International. La montre Tank Anglaise incarne l’essence de la famille Tank et innove avec audace en imposant ses propres codes. Nous espérons qu’elle écrira avec brio un nouveau chapitre de l’histoire de la Tank ! »

De Mohammed Ali à Ingrid Bergman, d’Andy Warhol à Yves Saint Laurent, de nombreuses personnalités ont accompagné l’histoire de la Tank.

Lancée en 1917, la Tank est une création de Louis Cartier, descendant de la troisième génération de la famille Cartier. Son design était inspiré de la vue aérienne des tanks de l’armée utilisés pour la première fois sur les champs de bataille de la Première Guerre mondiale. Il associe plusieurs spécificités emblématiques : brancards parallèles rappelant les chenilles des tanks, cadran orné de chiffres romains, minuterie en chemin de fer et aiguilles glaives en acier bleui.

La montre Tank Anglaise porte plus loin encore l’esprit pionnier de ses origines en dissimulant la couronne de remontoir dans les brancards verticaux.

La Tank Anglaise s’inscrit dans l’histoire des formes de deux autres grandes montres Tank : la Tank Américaine (1989) et la Tank Française (1996).

Ces trois modèles rendent hommage aux trois boutiques historiques de Cartier : Paris, Londres et New York.

www.cartier.com

Entrer
ArchivesBlog

Iconic photographer: Stéphane Gizard

IMG_5362 copie – copie

Né à Paris, Stéphane Gizard découvre la photo à l’âge de 7 ans. Après des études de communication et un bref passage en école d’art, il commence à travailler à l’âge de vingt ans pour les services photos de plusieurs magazines. Il collabore rapidement avec des agences de presse réputées comme Sygma ou Sipa. Il réalise notamment des portraits de personnalités comme Christophe Walken ou Peter Falk, clichés diffusés au niveau international. Parallèlement aux portraits d’acteurs qu’il affectionne particulièrement, il réalise des pochettes de disques (Universal, Sony, Emi…).  A 23 ans, il réalise son premier travail personnel.  « Garçons et Fille…« , série de portraits présentant 35 garçons et une fille, tous venant de la rue, qui propose une réflexion sur l’ambiguïté sexuelle à l’adolescence.  Il imagine « Dress code » en 2006. Pour cela, il photographie 200 adolescents dans leur look personnel. Il s’agit de portraits, réalisés en studio, après 8 mois de casting de rue, sans aucun styliste. La conception du premier volet, « Dress code Paris« , s’achève en juillet 2007. D’abord diffusé comme une exposition itinérante (Maison de Solenn en octobre, Point Éphémère en novembre) la collection s’expose au magasin Citadium-Printemps (Paris IX), lieu d’échange et de découverte dévolu à la Street Culture. Cette première collection de l’artiste s’expose désormais à l’international (ukraine, Azerbaïdjan, Kazakhstan). Depuis Stéphane continue les travaux personnels comme « Addiction » en 2009 un journal intime photographié avec un iPhone et « I, twenty years ago en 2010 » un travail sur le temps qui passe. Il continue également à réaliser des images pour la publicité ( Labello, Dove, Sécurité routière, Bonobo, Nutella…) et des magazines comme le Monde magazine, Be, Figaro ou Studio Cinélive. En mai 2012, invité par l’ambassade de France d’Abu Dabi, il réalise avec la Sorbonne basée là-bas un nouveau « Dress Code« .

Découvrez son travail sur sa page: www.stephanegizard.com

Entrer
ArchivesBlog

The Naked Issue: Anthony Parizot, coach & model

Anthony Parizot (6)

En tant que mannequin, comment abordes-tu le nu? As model, how do you approach the nude?

En temps que mannequin j’aborde le nu comme quelque chose de purement esthétique. La nudité est une chose très naturel pour moi. Je n’ai aucune gène. Se mettre nu devant un photographe pour poser pour une photo que des gens vont regarder c’est différent. Pour moi ce n’est pas de l’exhibition, c’est un travail. Un travail pour lequel j’ai quelques facilités. Dans mon métier, on cultive la beauté physique, pour ce plaire bien sur, mais quelque part pour plaire aux autres aussi. Faire des photos, c’est montrer et valoriser toutes ces heures d’entrainement. Et regarder le résultat, fait que c’est bon de ce sentir beau.

At time when model I approach the nude as something purely aesthetic. The nudity is a thing very natural for me. I have none gene. Strip naked in front of a photographer to pose for a photo at which people are going to look it is different. For me it is not the exhibition, it is a work. A work for which I have some opportunities. In my job, we cultivate the physical beauty, to please it well on, but somewhere to please the others also. To make photos, it is to show and to value all these hours of training. And look at the result, made that it’s good to feel beautiful

Et d’un point de vue personnel que représente le nu pour toi? And from a personal point of view which represents the nude for you?

Je suis de nature impudique. Être nu c’est quelque chose de normal. Bien sur, le regard des autres peut-être parfois gênant ou troublant… De plus, n’ayant pas de complexe physique, donc pour moi la nudité c’est quelque chose de vraiment naturel. Et puis c’est vrai que c’est plus facile de se déshabiller  quand on n’a aucun complexe.

I am of unchaste nature. To be naked it is something normal. Well on, the other people’s opinion maybe sometimes annoying or disturbing… Furthermore, having no complex physical appearance, thus for me the nudity it is something really natural. And then it is true that it is easier to undress when we have no complex.

Associes-tu le nu à la sexualité? Do you associate the nude with the sexuality?

Forcément quand tu penses au nu, tu penses à la sexualité. Après tout dépend du contexte, mais soyons clair, dans les films pour adultes, les acteurs et les actrices sont rarement très habillés! Pour moi le nu représente plutôt la sensualité Le nu c’est pour moi l’expression de la sensualité. Etre nu, c’est sexy et c’est valoriser un corps ou un vêtement et pour moi ça n’a pas de connotation purement sexuelle. Apres, avoir une personne sexy nue devant moi, ne va pas provoquer la même chose et c’est un rapport complètement différent. C’est donc bien une question de contexte et de situation.

Necessarily when you think of the nude, you think of the sexuality. After all depends on the context, but let us be clearly, in movies for adults, the actors and the actresses are rarely very dressed! For me the nude represents rather the sensualism The nude it is for me the expression of the sensualism. To be naked, it is sexy and it is to value a body or a garment and for me that has no purely sexual connotation. Bitter, to have a naked sexy person in front of me, is not going to cause the same thing and it is a completely different report. It is thus good a question of context and situation.

Tu es un sportif, es-tu à l’aise avec le fait d’être nu devant d’autres personnes, dans les vestiaires?          You are a sportsman, do you feel at ease with the fact of being naked in front of other persons, in changing rooms?

Je travaille dans le domaine sportif, plus précisément la musculation et le fitness, il y a un lien étroit avec le corps. Le fait d’être sportif fait que depuis très jeune, je suis amené a me changer dans des vestiaires communs donc avec d’autres sportifs, alors le regard des autres sur moi ne me fait pas peur.

I work in the sports domain, more exactly body-building and the fitness, there is a narrow link with the body. The fact of being sports makes that since very young, I am brought has to change me in changing rooms thus with other sportsmen, then the other people’s opinion on me does not frighten me.

To contact Anthony: parizot.anthony@gmail.com / Facebook: Anthony Parizot Pro

http://www.lekiosk.com/magazine-1499653-Blake-Magazine.html

 

 

 

Entrer
ArchivesBlogNews de Mode

Men Fashion Week: Spring-Summer 2013

pierre-cardin-spring-summer-2013 (3)

Voici un aperçu de ce que vous porterez à partir du printemps prochain.
Entre New-York et Paris, un tour d’horizon des tendances des créateurs.

Here is an outline of what you will wear from the next spring.
Between New York and Paris, a survey of the tendencies of the designers.

Photos from collections from Hermes, Mugler, Kenzo, Damir Doma, Pierre Cardin, Smalto, Gustavo Lins, Wooyoungmi, Lacoste, Issey Miyake, Acne, Balenciaga…

Entrer
ArchivesBlog

The Naked Issue: Kevin D. Hoover, photographer

Kevin D. Hoover (3)

How do you feel about nudity? 

I feel that nudity is a natural thing, and often quite beautiful.  Living here in the United States, I find that people have hang ups and insecurities regarding nudity.  It confuses me because it’s not like we’re born wearing an Armani suit.   I’ve been very fortunate to connect with models that are comfortable with nudity and in some instances, prefer it.

Are you a shy person? 

People don’t believe it but I am extremely shy.  When I first began as a photographer, I only shot nature, cityscapes and still life.  I was too shy to ask people to model for me.  Fortunately, there is now the internet to act as a safety.  I can send an email or a message which allows me to connect with models from all over the world.  I still get intimidated by models who have worked with some of my photographer heroes such as Thomas Synnamon or Rick Day.  But I once read a saying that stated, « Life begins at the end of your comfort zone. »  That’s how I’m trying to live my life now.  The shyness is still there, I just choose to work through it.

In your work, do you like to shoot nude?

I love shooting nudes, especially when a model is really comfortable with and really knows their body.  Again, the problem is finding models here who are comfortable with shooting nudes.  And even when  you find a model who is comfortable with it, they sometimes are made to feel guilty about it from friends or family.

For you, what’s the difference between artistic nude and voyeurism?

Voyeurism brings in a sexual aspect.  It’s the difference between appreciation of the beauty of a subject and lust for the subject.   As a photographer, I have to separate the two because I always want my models to feel comfortable.  I hear many stories of photographers trying to take advantage of situations.  I don’t want that reputation.  I want my models to want to come back to work with me and to also send their friends.

I don’t think voyeurism is a bad thing.  It’s just inappropriate when working to build the artist/subject relationship.

In your personal life, do you like to be nude?

Definitely!

Read the Blake Naked Issue: http://www.lekiosk.com/magazine-1499653-Blake-Magazine.html

 

http://kevindhooverphotography.tumblr.com/

Entrer
ArchivesBlog

Iconic Photographers: Pierre & Gilles

5

Pierre et Gilles est la signature utilisée par le couple d’artistes français formé par le photographe Pierre Commoy et le peintre Gilles Blanchard.

Pierre Commoy est né le 15 août 1950 (61 ans), à La Roche-sur-Yon et Gilles Blanchard le 9 décembre 1953 (58 ans) au Havre. Ils grandissent tous deux dans des familles qui, sans être austères, leurs dictent des codes de conduites qu’ils s’empresseront de transgresser, l’adolescence venue. Là où le « bon goût » est de mise, ils s’imprègnent du cinéma coréen, chinois, hollywoodien, et de toutes les images aux couleurs saturées. Après des études artistiques au Havre pour Gilles, ils s’installent à Paris la même année, en 1973. Pierre travaille pour quelques magazines.

Ils se rencontrent en 1976 et commencent une vie commune, et leur collaboration, en totale rupture avec une tradition familiale guidée par le « bon goût » et fortement influencé par le Pop Art. 1978 marquera un nouveau tournant dans leur collaboration artistique : ils découvrent Bollywood et ses myriades de couleurs chatoyantes. Très influencés par le photographe américain James Bidgood, ils parviennent à développer un style onirique et fantasque. Ils sont connus pour leurs photographies retouchées à la peinture qu’ils réalisent ensemble depuis leur rencontre. Ces œuvres abordent des thèmes de la culture pop, de la culture gay, y compris la pornographie, ou la religion (une représentation de saint Sébastien). La religion est quelque chose de très important et de très présent  dans leurs œuvres :

« Nous avons le goût du mystique. Il est très difficile de séparer art et religion ». Leurs œuvres sont souvent qualifiées de kitsch dont « Le Fumeur de Narguilé » une de leurs œuvres les plus célèbres est un exemple des plus caractéristique.

Pierre & Gilles définissent leur œuvre ainsi : « On aime idéaliser mais on parle aussi de la mort, du mystère et de l’étrangeté de la vie. Il y a autant de douceur que de violence dans nos images… ».

Ils ont également réalisé des pochettes de disques (notamment l’album «The Adventures Of Ghosthorse & Stillborn» de CocoRosie). Ont été photographiés par Pierre & Gilles : des artistes connus et des personnalités people : Étienne Daho (Albums « La Notte, la Notte » et « Résérection »), Marc Almond, Lio, Amanda Lear (Album « Diamonds for Breakfast »), Pascale Borel et Valérie Lemercier, Sheila, Cheb Khaled, Catherine Deneuve, Serge Gainsbourg, Jean Paul Gaultier, Marie Gillain, Nina Hagen, Madonna, Salim Kéchiouche, Jérémie Renier, Sylvie Vartan, Mireille Mathieu, Régine, Kylie Minogue, Marilyn Manson, Natacha Régnier, François Pinault, Christian Boltanski, Arielle Dombasle, Laetitia Casta, Dita von Teese, Alain Chamfort, Armande Altaï, Marie-France, Zahia Dehar etc… des groupes de musique pop/rock : Deee-Lite, Erasure, Indochine, Mikado, Les Calamités… Pierre et Gilles ont été nommés en qualité de chevaliers dans l’ordre des Arts et Lettres (promotion de janvier 2012) par le ministre de la Culture et de la Communication.

Entrer
1 71 72 73 74 75 78
Page 73 of 78