close

Archives

Archives

ArchivesBlogLifestyle

Chiquette le restaurant du Cinq Codet De David Maroleau

le-5-codet-facade-nuit-01-md

Le nouveau restaurant Chiquette se trouve dans le prestigieux hôtel, Le Cinq Codet dans le quartier des Invalides à Paris.

C’est David Maroleau qui y officie, il a pensé avec son équipe une carte surprenante et pointue qui change toutes les 6 semaines en fonction des saisons. On peut y déjeuner ou y dîner.

Dans cet hôtel à la décoration orientée années 30, art déco, et moderne à la fois, le restaurant Chiquette est très cosy, dans les tons noirs, blancs , bois et or.Une décoration signée par l’architecte Jean-Philippe Nuel. La salle est accueillante: quelques tables bien espacées, une lumière douce, deux grandes armoires à vin en verre qui laissent envisager de jolies perspectives gustatives pour le repas, et un coin salon pour un apéritif ou une fin de repas dans de jolis sofas ou de confortables fauteuils enveloppants. On se sent apaisé dans ce lieu douillet où l’ambiance sonore est délicate et les discussions des tables voisines ne se font pas sentir.

Voici un exemple des talents de David Maroleau en un dîner:

Je commence par deux amuses bouches servis sur des plaques de marbre : tataki de thon et avocat suivit DU croque-monsieur, un comté 18 mois, jambon et truffe tout justement tranchée sur le fumant sandwich. Ce croque monsieur de haut vol, dont les produits en subliment le goût et dont la béchamel est d’une élégante finesse, est le meilleur que j’ai jamais goûté.

Pour accompagner ce début de repas une belle découverte du domaine Fonscolombe, vin blanc de 2017 en bio. Il est fait d’un assemblage de sauvignon et de chardonnay qui crée un équilibre sucrosité – tension, parfait.

Je poursuis avec foie gras et truffe, fumés au sakura (bois de cerisier japonais) et une crème onctueuse de topinambour truffée, à la texture très juste, qui met en avant le produit sans beurre, juste avec une touche de crème. Au delà de la finesse des saveurs et du jeu des textures, le choix audacieux de la verrine donne une dimension supérieure à ce plat.

Je poursuis avec une noix de saint jacques et son jus de corail élégamment dressés, accompagnés d’un petit Chablis de la Famille Michaut qui de sa minéralité rafraichissante soutient parfaitement cette partie mer du repas. Bien lancé je poursuis sur le très bon tartare de gambas biologiques. Pour ce tartare David fait les gambas mi-cuites, ce qui donne un jeu de texture saisissant et très goûtu. Il les accompagne de riz Koshi Hikari et bouillon à la citronnelle.

 

Pour la partie Terre de ce dîner, David Maroleau a tenu à me faire découvrir son Cochon. La viande est confite après une très longue cuisson basse température et caramélisée à la sauce Char Siu qui donne cette couleur rouge typique à la viande. Je suis particulièrement amoureux de la viande et bien plus encore des notes asiatiques en cuisine, mais ici en toute objectivité le Chef montre son talent : la cuisson est dingue et rend la viande fondante, enivrante et la subtilité de sa sauce Char Siu fait de ce plat un incontournable de sa carte. Ce plat est composé également de choux chinois et d’un pickles de mangue thaï qui emmènent les papilles dans un voyage asiatique.

Face à cette viande pleine de saveurs, il m’est proposé un Bordeaux, Moulin de la Lagune 2012, un Haut-médoc, puissant, tanique, qui a les épaules pour soutenir ce plat et la finesse de l’âge pour ne pas l’écraser.

Pour finir ce repas tout en maîtrise et en talent, David Maroleau a choisi de me présenter un dessert frais et fruité : la clémentine Corse, un sorbet de clémentine maison, relevé au Kalamansi (un agrume japonais très doux) et au gingembre confit, avec une nage de pamplemousse aux baies de rose qui apporte une pointe de piquant dans ce dessert vif et rafraichissant. Ce dessert permet de finir le repas en légèreté.

Le bonus de fin chez Chiquette: pour accompagner les cafés et autres tisanes, en cuisine la brigade “s’amuse” à faire des chocolats, fourrés ou en tablette, des guimauves….et là toujours le même brio.

Un repas sans faute du début à la fin, avec pour maître mot l’élégance. Les saveurs sont toujours respectées et arrivent en bouche de façon étagée. Les textures sont équilibrées et le soucis du dressage et de la vaisselle mettent en lumière la virtuosité de David Maroleau et de son équipe.

Chiquette est un lieu à découvrir, un restaurant d’hôtel très chaleureux que ce soit de par son décor ou par la présence bienveillante de son équipe de salle. Une table à ne pas louper et qui aura à n’en pas douter une étoile l’année prochaine! David Maroleau et sa brigade la méritent.

Interview de David Maroleau:

1-Quel fut votre parcours?

J’ai travaillé en Californie, où j’ai appris la cuisine fusion, entre influences asiatiques et mexicaines, puis le Four seasons à Miami. Ensuite le Georges V avec Mr Legendre, le Plaza Athenée avec Mr Piège. Je suis allé à Londres pendant 5ans au Ritz avec Terence Conran, le Blue Bird. Après je suis revenu en France et j’ai travaillé pour Michel Troisgros. Et le Montalembert pendant 11ans et le Bel Ami en même temps.

2-Quel est dans toutes ces belles maisons et parmi ces grands chefs celui qui vous a le plus marqué, le plus influencé?

Michel Troisgros pour sûr, c’est pas une cuisine chichiteuse, c’est une cuisine qui va droit à l’essentielle, tout ce qu’il met sur l’assiette est important. Une cuisine acidulée tout en légèreté. Les pickles notamment, j’ai appris ça chez lui. Utiliser les agrumes : les citrons caviar, le pamplemousse,…

3-Pour vous quelle est la référence de la cuisine française?

Je suis un fan de la cuisine d’Escoffier, je le lis presque tous les soirs. Il y a aussi Moderniste Cuisine qui est aussi une belle vision des choses.

4-Est-ce que vous aimez travailler des choses plus que d’autres en cuisine?

Pas forcément. J’aime surtout travailler des produits que l’équipe en cuisine n’a pas vus. Aujourd’hui, on a reçu un bar magnifique, ça nous donne du plaisir. C’est ça l’important. Les gens se prennent un peu trop aux sérieux dans les cuisines. Quand on est passé par les grandes maisons parisiennes où c’est dur, militaire, et que vous passez aux Etats-unis où le management est très différent….moi j’ai envie de bienveillance, que les équipes me suivent, s’amusent.

5-Le dessert était très joliment exécuté. Avez-vous dans votre équipe un Chef pâtissier ou vous vous passionnez également pour la pâtisserie?

J’apprends la pâtisserie petit à petit. J’adore Pierre Hermé, Conticini, Yoshida, ce sont des très grands pâtissiers qui m’inspirent et moi j’essaie de faire à mon niveau.

6-Qu’est-ce qui vous a fait venir à la cuisine?

Ma grand-mère. Et depuis mes 7ans, j’avais un objectif, être cuisinier. J’ai fait le lycée hôtelier de la Rochelle et après je suis allé aux Etats-Unis. Parce que pour moi c’est le pays le plus cosmopolite qui soit, et l’ouverture sur les cuisines du monde.

7-Est-ce qu’il y a des choses que vous ne travaillez pas en cuisine?

Non. Peut être le gibier, même si j’adore ça, car on sert moins cela auprès de notre clientèle.

8-Le plat de votre enfance que vous aimeriez retravailler aujourd’hui?

Le vermicelle grillé, que ma mère me faisait, à la manière du père Troisgros, et bien je le refais dans la carte d’ailleurs.

9-Comment créez-vous un plat?

On fait des tests en cuisine avec l’équipe, on goûte, on essaie, chacun donne son avis. Pour moi c’est très important que mon équipe s’amuse.

10-Le coup de feu en cuisine avec vous?

Sérieux mais calme, les gens doivent prendre du plaisir et être contents de leur service. C’est primordial. Moi je suis là pour canaliser. Quand on travaille comme ça on garde les équipes et on arrive à les faire grandir et on grandit soi-même.

Bravo à vous et vos équipes, cela a été un grand moment.

 

Hôtel restaurant le Cinq Codet

Adresse : 5 Rue Louis Codet, 75007 Paris

Téléphone : 01 53 85 15 60

 

Un article écrit par Alexis Dumétier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Entrer
ArchivesBlogLifestyleSoins & Parfums

Le Spa du Bowmann – Paris

blake_mag_magazine_masculin_lifestyle_hotel_bowmann_paris

L’Hôtel Boutique 5 étoiles le Bowmann, installé Boulevard Haussman à Paris, signe en exclusivité et pour la première fois le Spa Lacure Officine, un écrin de luxe allié à l’art de vivre parisien.

Découvrez une véritable retraite détox en plein coeur de Paris.

Plus qu’une parenthèse anodine, le Spa du Bowmann offre une réelle expérience détox dans un cadre exceptionnel. Il offre une approche holistique et scientifique globale, capable d’agir à la fois sur la beauté, le bien-être et la santé de chacun.
Le Spa offre des programmes entièrement personnalisables. Après une phase de diagnostic, soins du visage et du corps sont proposés en complément d’un programme nutritionnel et d’activités physiques, dont la durée varie selon les besoins de chacun.
Les soins experts sont prodigués par des thérapeutes expérimentés et attentifs, appuyés par les produits la Cure Officine.
L’alliance de matières nobles et les innovations technologiques conduisent la carte du spa Bowmann à des horizons inédits.

Les Soins corps, proposés après un thé alcalin et l’inhalation d’huiles essentielles, associent l’action exfoliante et tonifiante (Soin Firm Allure), réactivent la fermeté (Soin Firm et Smooth), luttent contre la cellulite (Sculpting massage minceur), stimulent la circulation sanguine (Anti Inflamming Détox) et le renouvellement des cellules (Expérience h2Bo).

Les Soins visage ciblent les peaux désydratées et les teints ternes (Soin Hyro Radiance Illuminateur), apaisent et purifient (Soin Synergie Pureté Détox), reminéralisent en ciblant activement le vieillissement cutané (Soin Age Defense Secret d’Officine).
Le Soin visage Signature Bowmann s’inspire du massage japonais Kobido : lifting naturel par excellence.
D’une durée de 1h30, il aide à lutter contre les signes visibles du temps. Rythmé par des mouvements précis, le visage retrouve son véritable éclat !
En complément, la carte associe des massages sur-mesure à des shots d’huiles essentielles aux vertus curatives et holistiques. Objectif annoncé : le bien-être retrouvé.

Fond bleu saphir, plafond miroir et entourages en marbre de Carrare, la piscine du Spa ouvre son bassin magique. 8 mètres sur 6 pour un bain de jouvence et de relaxation maximale. Une parenthèse de bien-être complétée par un jacuzzi, un hammam entièrement recouvert de mosaïque dorée, un sauna et un pédiluve dont les jets massant et l’action de l’eau chaude stimulent la circulation sanguine.
En complément du spa, l’Hôtel Bowmann offre une salle de fitness, en partenariat avec Technogym.

Informations pratiques :
Hôtel Bowmann 99 Boulevard Haussmann, 75008 Paris / 01 40 08 00 10
reservation@hotelbowmann.com
www.hotelbowmannparis.com

Entrer
ArchivesBlogEdito

Stand by… by Thibault Bunoust

blakemag_magazine_homme_mode

Photographe: Thibault Bunoust

Réalisation: Hervé Godard

Assistant: Matthieu Helman

Modèles: Chris et Benjamin@Blakemen-Paris  www.blakemen.com

veste et pantalon Jitrois, chemise Dunhill, chaussures John Lobb, sac Hugo Boss.
costume et chemise Azzaro, cravate Hugo Boss, manteau Cerruti, gants et briefcase Mazerati.
veste et chemise Cerruti 1881.
costume, chemise et cravate Zilli, messenger Azzaro.
costume et chemise Hugo Boss, cravate Smalto, manteau Cerruti 1881, briefcase en alligator Zilli.
costume, chemise, cravate Tommy Hilfiger, manteau Azzaro. Sur lit, sac 48h Tommy Hilfiger.
costume et chemise Smalto.
veste Azzaro, chemise Hugo Boss.

Remerciements à l’Hôtel Astor Saint Honoré, Paris – Membre HOTELS & PREFERENCE

Entrer
ArchivesBlogLifestyle

C’est la Paris Cocktail Week 2019 : les lieux à ne pas louper

Paris-Cocktail-Week-2019-Grand-Mix

La Paris cocktail week, c’est du 18 au 26 Janvier 2019. Cette année une tendance se démarque : le spirit-free. C’est la fin du mocktail. Dans mocktail on a l’idée d’un ‘faux cocktail’ (d’après le sens anglais), alors même que la notion de spirit-free évoque une forme de liberté. De créer, de consommer… On peut l’interpréter de plusieurs façons, mais pour les consommateurs, la différence est concrète : on parle de créations à part entière et plus seulement d’une version amoindrie d’un ‘vrai cocktail’, celui avec alcool. La France sur ce sujet n’est pas en avance, mais les codes et les pratiques évoluent très rapidement. Pour fêter l’émergence tranquille d’une nouvelle façon de penser, la catégorie spirit-free & low alcohol est à l’honneur cette année et offre la possibilité d’une consommation ‘différente’, et d’explorer la dimension apéritive et pas seulement festive du cocktail. Les pays anglo-saxons sont en tête de cette petite révolution. Paris galope maintenant à un bon rythme. Cette Paris Cocktail Week 2019 sera l’occasion de le découvrir.

C’est la 5ème Paris Cocktail Week : une édition baptisée ‘Le Grand Mix’, pour témoigner de la diversité dans les verres, mais aussi en hommage à la diversité de la scène cocktail parisienne magnifiquement hétérogène et éclectique, tant par le profil des établissements que par celui des professionnels qui l’animent. Une mixité culturelle, qui fait le sel et la richesse de la ville et confère au cocktail parisien un dynamisme particulier.

Pour résumer la PCW 2019 c’est : 50 bars participants castés aux petits glaçons, 2 créations spéciales -1 avec alcool et 1 spirit-free- à prix doux (-30%), 1 événement par jour, 1 avant-première pour découvrir toute la Paris Cocktail Week en exclu
avec le Perrier Cocktail Market, 1 soirée de clôture et pour suivre les événements et participer de prêt et de loin : @Pariscocktailweek #cocktailpourtous #legrandmix

Cette année l’accès est simplifié puisque vous n’aurez plus besoin de pass pour participer à la Paris Cocktail Week. Tous les établissements participants proposeront leurs créations à prix réduit (-30%) en début de soirée.

Toute la semaine il y a un événement par jour, programme :

-Samedi, Secret de Bar tenders : La transmission, ils aiment. Ils ouvrent leur cœur et dégainent leurs tours de main.

-Dimanche, Brunch à la reine mer : Pour un coup de fouet iodé et un bloody mary revisité. Ça s’appelle le Red Snapper.

-Lundi, Combat de Chef : Vous n’avez jamais bu un cocktail au chocolat cru ? Maintenant, si.

-Mardi, Green green green : Sous les toits de Paris. Un cocktail 100% parisien avec Sous les fraises et et l’excellent Maxime Potfer.

-Mercredi, Atelier : Si la vie vous donne des agrumes, faites des cocktails Chez Make my lemonade !

-Jeudi, 100% Nicolas Julhès : Le nez, l’esprit et le talent… Quand il parle spiritueux et cocktail, c’est passionnant.

-Vendredi, Clubbing chez Glass : Avec le collectif TakeOver pour une soirée Black Light. Du cocktail jaillit la lumière…

-Samedi, Secret de Bar tenders : Second round.

Laliste complète des bars participants : Baranaan – 75010 ; Baton Rouge – 75009 ; Belair – 75016 ; Bisou. – 75003 ; Botanero – 75003 ; Café Moderne – 75011 ; Candelaria – 75003 ; Combat – 75020 ; CopperBay – 75010 ; Cravan – 75016 ; Dirty Dick – 75009 ; Experimental Cocktail Club – 75002 ; Fitzgerald – 75007 ; Fréquence – 75011 ; Golden Promise – 75002
Hôtel des Grands Boulevards – 75002 ; Prince de Galles – 75008 ; Jòia – 75002 ; Kouto – 75010 ; L’Hôtel – 75006 ; La Commune – 75020 ; La méduse – 75011 ; La mezcalaria – 75003 ; Le Burgundy Paris – 75001
Le Calbar – 75012 ; Le Castor Club – 75006 ; Le Cobbler – 75005 ; Le Five – 75006 ; Le Lutetia – 75006 ; Le Syndicat – 75010 ; Les Justes – 75009 ; Les passerelles – 75009 ; Litani – 75010 ; Little Red Door – 75003 ; Mabel – 75002 ; Manko – 75008 ; Marrow – 75010 ; Mino – 75020 ; Monsieur Antoine – 75011 ; No entry – 75009 ; Ober Mamma – 75011 ; Popolare – 75002 ; Résistance – 75004 ; Serpent à plume – 75003 ; Sherry Butt – 75004 ; The Beast – 75003 ; The Cambridge Public House – 75003 ; The Shell – 75009 ; Tiger – 75006 ; Uma Nota Paris – 75002

Tous les détails sur www.pariscocktailweek.fr

Entrer
ArchivesBlogLifestyle

Dr. Vranjes Firenze-Donner corps au parfum.

blakemag_dr-vranjes-firenze

Candele est la nouvelle collection d’ornements olfactifs de haute parfumerie signée Dr. Vranjes Firenze.


Cette collection est empreinte du charme et du caractère exclusif indissociables de la Maison depuis 35 ans. Elle illustre les principes sur lesquels repose chacune des créations Dr. Vranjes Firenze : la couleur, le caractère unique des formes et de l’objet même, les parfums iconiques et une technique de production novatrice.
Les notes caractéristiques des parfums Ginger Lime, Ambra, Melograno, Rosso Nobile et Oud Nobile donnent vie à la collection Candele. Des objets uniques auxquels les plus grands maîtres vitriers ont donné leur forme octogonale. Le flacon emblématique de Dr. Vranjes Firenze, inspiré de la coupole de Brunelleschi, est à l’origine de la forme des précieux pots à bougie. La synthèse absolue du style et de l’excellence du made in Florence.


Les ornements réalisés à l’aide de techniques d’artisanat artistique mettent en valeur l’élégance des bougies en tant qu’objets de décoration parfumée. Ils s’inspirent de matériaux précieux tels que les perles, la tourmaline, l’or et le bronze pour l’extérieur, et l’onyx et l’ardoise pour l’intérieur. Le contraste brillant-opaque crée un effet unique, particulièrement séduisant.


La collection Candele est le fruit de la technique de production exclusive de Dr. Vranjes Firenze, qui associe les cires à des huiles essentielles pures, sans ajout de solvants, afin de laisser s’exprimer toute la puissance du parfum, tout en garantissant performance et fiabilité :
• Cires de haute qualité, sans solvants ni conservateurs.
• Mèches écologiques en pur coton avec coeur en papier.
• Chaque format de bougie est doté d’une mèche différente, soigneusement choisie pour créer une jolie flamme se consumant de manière harmonieuse avec la bougie.
Les bougies Candele sont disponibles dans 4 formats :
• 500 g – 4 mèches
• 1 000 g – 6 mèches
• 3 000 g – 8 mèches
• Maxi – 10 mèches
Chaque bougie Dr. Vranjes Firenze est un objet unique, confectionné en verre soufflé à la bouche et décoré à la main. Chacune de ses particularités est le témoin de sa fabrication artisanale et de son caractère unique.

Entrer
ArchivesBlogLifestyle

GHIBLI RIBELLE, la nouvelle merveille de Maserati

Blakemag_maserati_ Ghibli Ribelle_cover

La célèbre « marque au trident » présente le tout nouveau et très exclusif Levante Trofeo et sa motorisation V8 bi-turbo de 590 chevaux mais aussi la Quattroporte SQ4 GranLusso, véritable vaisseau amiral de la marque et la toute nouvelle édition limitée de Ghibli « Ghibli Ribelle ».
La nouvelle Maserati « Ghibli Ribelle », produite à 200 exemplaires, commercialisée en octobre, uniquement réservée aux marchés de l’EMEA. Elle offre des finitions élégantes et un design inédit, à l’exterieur comme à l’interieur, avec ce point commun : une couleur mica raffinée « Nero Ribelle » venant sublimer ce design unique.
Cette nouvelle édition limitée Ghibli est disponible en motorisation V6 turbo diesel 275ch ainsi qu’en essence, V6 bi-turbo, 350ch et 430ch, conçus par Maserati Powertrain et construit à l’usine Ferrari de Maranello.

A première vue, la silhouette élégante de la Ghibli révèle une nouvelle dimension grâce au ton métallique de sa couleur « Nero Ribelle ». Une nuance raffinée coordonnée avec ses roues Proteo 19 pouces en alliage brillant noir surplombés de détails gravés au laser rouge. Les étriers de frein sont de couleur rouge. L’intérieur de la « Ghibli Ribelle » comprend un tableau de bord bi ton noir/rouge, des panneaux de porte noirs et un accoudoir central rouge, un volant sport de cuir noir avec piquage ton sur ton et palettes au volant. Les sièges sport (12 positions mémorisables) en cuir pleine fleur, tons noir/rouge avec surpiqûres contrastées sont disponibles exclusivement pour cette édition limitée.

Le caractère unique de l’intérieur de cette édition limitée Ghibli est souligné par un
badge en aluminium chromé portant le Trident légendaire et le nouveau logo Ribelle,
situé sur la console centrale en finition bois noir Piano Black.
Pour cette édition limitée Ghibli Ribelle, Maserati offre le package Ribelle Plus en
option, comprenant des vitres offrant une isolation thermique et sonore améliorée, des phares LED matriciels adaptatifs, un système audio de haute qualité Harman Kardon, ainsi qu’un toit ouvrant.

www.maserati.fr

Entrer
ArchivesBlogLifestyleMagazine

weekend de la galette des rois : florilège de bonheurs sucrés

pourquoi-dit-petit-dejeuner-comme-roi-dejeuner-comme-prince-diner-comme-mendiant_exact1024x768_l

Pour bien débuter cette sélection je vous propose une galette à part qui vous rappellera les fêtes :

 

1-la galette de la maison de la Truffe ! Une galette artisanale, avec une frangipane fraîche et généreuse avec des morceaux de noisettes et d’amandes, qui soutiennent parfaitement la truffe noire présentent en copeaux généreux. Un accord étonnant et qui fonctionne bien. La fève est en fine porcelaine à l’effigie de La Maison de la Truffe .Prix : 45€ – Adresse : La Maison de la Truffe – 19, Place de la Madeleine – 75008 Paris – Téléphone : 01 42 65 53 22

 

2-La galette de Pierre Hermé célèbre la fête de l’Épiphanie en s’associant à Christofle, Maître de l’orfèvrerie et des arts de la table. De cette collaboration, résulte une édition exclusive de fèves, inspirée d’un modèle d’anneau twisté en argent, faisant partie de la collection Idole : la première ligne de bijoux créée par la grande designer française Andrée Putman et lancée par Christofle en 2005. Côté galette la nouveauté 2019 c’est la galette Médélice : une pâte feuilletée dorée associée à la crème d’amande au citron et au praliné feuilleté maison. L’acidité du citron exacerbe les arômes de la noisette du Piémont torréfiée, alors que le croustillant de la pâte feuilletée rythme le croquant du praliné pour une dégustation riche en sensations. Elle sera parée de coques de macarons argentées reprenant ainsi la matière phare de la Maison Christofle. Prix : 4 personnes : 35 € – 8 personnes : 56 € – 12 personnes : 72 € – Disponible du 2 au 20 Janvier 2019 – Pour commander en ligne : www.pierreherme.com – Adresse : Pierre Hermé Paris – 72 Rue Bonaparte · 01 43 54 47 77

3-Cyril Lignac propose de satisfaire tous les goûts pour cette épiphanie avec plusieurs créations :

 

 

– La couronne briochée au beurre des Charentes parfumée à la fleur d’oranger, agrémentée d’oranges confites et décorée de grains de sucre, pistaches et noisettes caramélisées. Prix : Individuel 4,5 €, 6 personnes 27 €

 

 

 

 

– La galette « classique » : Pâte feuilletée au beurre des Charentes caramélisée, fourrée à la crème d’amande au lait d’amande. Prix : Individuelle 6 €, 4 personnes 24 €, 6 personnes 36 €, 8 personnes 48 €, 10 personnes 60 €

 

 

 

 

 

 

– Et une galette “création” avec une pâte feuilletée au beurre des Charentes caramélisée, fourrée d’une ganache au Gianduja, mélange de chocolat et de noisettes pour bousculer nos papilles. Prix : 4 personnes 29€

 

 

 

Cyril Lignac a imaginé un jeu façon Charlie et la chocolaterie: à l’intérieur de 10 galettes et gâteaux des Rois de Cyril Lignac se cache une fève petit ourson argenté. Si vous trouvez ce “ticket d’or” vous pourrez gagner une spectaculaire pyramides d’oursons chocolatés, spécialité gourmandes du pâtissier. Adresses : Pâtisserie by Lignac, 2 Rue de Chaillot 75116 Paris 16

4-Monoprix prend le virage du Bio et nous propose une galette Bio et un cidre Bio pour l’accompagner. Le feuilletage est aérien et la belle surprise c’est la crème d’amandes bien épaisse et généreuse. Une galette simple et bonne. Traditionnellement on peut accompagner la dégustation de ce dessert de cidre et Monoprix propose justement une gamme de cidre bouché brut Bio. La fève est en forme du célèbre l’éclair de génie du pâtissier Christophe Adam. Des produits bien fait et à un prix très abordable. Prix galette 4 personnes: 10,20€ – Prix Cidre bouché Brut : 2€

 

5-Une glace à Paris : la galette glacée mais qui se déguste tiède surprenant et original. Une galette glacée composée d’une pâte feuilletée pur beurre dissimulant une crème glacée aux amandes, des meringues fondantes et des dragées. Il faut la déguster tiède, après un court passage au four (10 minutes au four à 150°C), pour découvrir la richesse des accords et des textures. La crème glacée aux amandes ne fond pas, protégée par une meringue qui devient elle-même tiède et croustillante. Cette galette est parrainé par Emmanuel Petit, en effet il y a 11 fèves gagnantes qui donneront la possibilité de manger la galette des rois avec 2 Champions du Monde (Emmanuel Petit et Emmanuel Ryon) et de remporter une médaille de la Coupe du Monde de Football 2018 de la FIFA en édition série limitée frappée par la Monnaie de Paris. Prix : Taille unique 5 personnes – 34€ – Adresse : LA BOUTIQUE DU MARAIS, 15, rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie – 75004 Paris – Tel : 01 49 96 98 33

 

6-Pierre Marcolini propose sa vision de la galette des rois avec un millefeuille des rois : Cette création se compose d’une crème d’amande de Faro (célèbre ville du Portugal pour ses fruits à coques), où les amandes sont travaillées entières pour conserver toutes leurs saveurs. Le tout est glissées entre deux couches de pâte feuilletée, cuite à part pour dévoiler un croustillant parfait. Une délicate manière de sortir du classicisme Prix : 29€ – Adresse : 89 Rue de Seine, 75006 Paris

 

 

 

 

Article écrit par Alexis Dumétier

 

 

 

 

 

 

 

Entrer
ArchivesBlogSoins & Parfums

APOT.CARE pour HOMME

MEN LINE web

La gamme APOT.CARE pour HOMME contient des actifs naturels de haute qualité et des actifs dermatologiques pour des résultats optimaux sur la peau. La formulation des soins est non seulement efficace, mais aussi spécifiquement adaptée à la peau des hommes.


Sans parfum ni parabène, la totalité de la gamme est non testée sur les animaux et validée par les dermatologues. Les produits de la ligne masculine adoptent une approche technique, honnête et contemporaine pour vous aider à paraître plus jeune et à vous sentir au meilleur de votre forme. Pratique d’utilisation, les produits sont formulés pour s’utiliser selon un rite de soins quotidien. Les crèmes, masques et sérums sont absorbés facilement et rapidement pour un maximum de confort, de jour, comme de nuit.

Votre peau est purifiée, ré-hydratée, lissée grâce à la gamme APOT.CARE pour HOMME et vous pourrez constater les résultats sur votre peau dès 7 jours.

www.apotcare.com

Entrer
ArchivesBlogLifestyleMagazineSoins & Parfums

Cadeaux de dernières minutes

idees-cadeaux-noel-offrir

– Côté cosmétiques :

 

Cosmydor : Un packaging chic et design, des produits très subtiles et particulièrement bien faits.

SOINS INTENSES : Une gamme spécialement étudiée pour répondre de manière optimale au besoin d’hydratation de votre peau et renforcée avec des actifs ultra-concentrés. Plus de 99% des ingrédients sont d’origine naturelle. De 42€ à 88€

 

LES PETITS BAUMES : Conçus pour le visage, le corps et les mains, les Petit Baumes, avec leur nouvelle texture type “crème fouettée” sont parfaits à glisser dans un sac. 99,5% d’ingrédients d’origine naturelle. 99,5% de principes actifs végétaux. Formulés avec peu ou pas d’eau. De

 

 

 

 

Bulldog : Des produits spécialement conçus pour les hommes et fait à base d’ingrédients naturels. Labelisé Vegan, ils sont sans colorant artificiel, sans parfum synthétique. Les coffrets Bulldog : Une trousse de soinS à 21,90€ ou un coffret Soins pour barbe à 15,90€.

 

– Côté high-tech:

 

Playstation classic, une mini Playsation one avec 20 jeux pré-chargés dans la machine, dont Final Fantasy VII, Jumping Flash!, R4 RIDGE RACER TYPE 4, Tekken™ 3, Wild Arms™, et 2 manettes de jeux. Parfait pour les nostalgiques de la première console de Sony ou pour ceux qui n’ont pas connu cette époque et qui aiment le retro gaming.   Prix : 99,99€

 

 

 

Flashback, le retour d’un jeu mythique! Vous vous souvenez de ce superbe jeu qui révolutionna le genre du jeu de plateforme? Une histoire de science fiction, inspirée des univers de Blade runner et Star wars. Un grand jeu à découvrir ou à revisiter. Disponible sur Playstation 4 et Nintendo Switch. Prix : 29,99€

 

 

 

Un écran BenQ pour les gamer PC ou console: Si vous êtes désireux d’une image exceptionnelle et très précise pour vos jeux rien de tel que cet écran conçu pour le E-sport. Il est en effet présent dans toutes les compétitions de jeux vidéos Playstation. ZOWIE RL2460 24 inch Console e-Sports Monitor Officially Licensed by Sony SIEE EU for PlayStation®. Prix: 249€

 

 

– Côté mode:

 

 

 

 

Un sac Oxbow tout droit sorti de la nouvelle série de la marque : la ligne 1985. Prix : 90€

 

 

 

 

 

Russel Athletic : Un retour au classique avec le comeback de Russel Athletic : créateur du sweatshirt depuis 1902, Russell Athletic a été créé dans une petite usine d’Alabama en 1902, lorsque Benjamin Russell, âgé de 26 ans, a commencé à créer une marque de vêtements de sport légendaire. La collection se relance avec des tshirts, des sweat avec ou sans capuche.

– Côté maison:

 

 

Bougie en cire végétale, Lavandière de Provence – Prix : 50€

 

 

 

 

 

 

 

Parfum d’intérieur 250 ml, Lavandière de Provence – Prix : 60€

 

 

 

 

Parure de lit Juste le Bleu, en percale de coton, Bonsoirs. – à partir de 135€ / www.bonsoirs.com

 

 

 

– Côté gastronomie:

Box Moi-Chef: Labélisée par le Gault&Millau. Cette box est vraiment bien pensée. Chaque box est crée en relation avec un grand Chef (Jérôme Banctel, Guy Savoy, Christian Etchebest, Denny Imbroisi,…), et contient des produits hauts de gamme. Le magazine qui accompagne la recette est clair et détaillé. Prix : pour 1 trimestre 79,90€ jusque un an d’abonnement au prix de 319,60€

 

 

Mistral Gin, un Gin Rose qui nous vient du Sud, élaboré dans une distillerie centenaire, au cœur de la Haute Provence. Il révèle des arômes de plantes et d’agrumes de la région. Ses ingrédients: Cardamome, Maniguette, Poivre Rose, Genièvre, Iris, Coriandre, Fleurs de Thym, Eucalyptus, Basilic, Menthe, Pamplemousse Rose, Fenouil. A la dégustation, ce gin révèle tous les arômes de la Provence, ainsi que des notes de fleurs et de pamplemousse à la fois élégantes et rafraîchissantes. À déguster pur ou avec un très bon tonic, quelques feuilles de basilic, une rondelle de pamplemousse. Prix : 70cl / 42€

 

Et pour ceux qui n’aurait pas encore acheté le dessert: ça bûche!

Sélection des plus belles bûches de Noël 2018 !

Le Collectionneur

 

 

Cette année, Bryan Esposito, nouveau pâtissier de l’hôtel, prend son envol! Sa bûche de Noël, imaginée pour le Collectionneur Paris est un véritable bijou aérien et exquis. Sous une magnifique cage cuivrée en chocolat surmontée de jolies plumes, se cache une merveille de gourmandise aux saveurs festives: pommes de pin, confit d’églantine, biscuit trois noix, brisures de châtaignes et marmelade de kumquat. Un vrai délice d’hiver! A commander auprès du Collectionneur Paris, 57 rue de Courcelles, 8e. Prix : 75€ pour 8 personnes.

 

 

Le Crillon

 

Cette sublime bûche d’un blanc immaculé réalisée par Pablo Gicquel pour l’hôtel Le Crillon est un retour en enfance! Son esthétique impeccable, qui rend hommage à l’architecture du palace en rappelant ses somptueuses colonnes, renferme une exquise confiture de myrtille et cassis fumée au feu de bois, dans une mousse d’amandes du Languedoc. Un plaisir aussi magique que régressif! A commander auprès du Crillon Paris, 10 place de la Concorde, 8e. Prix : 120€ pour 6/8 personnes. Ou à déguster sur place en version mini-colonne : 20€

 

 

Lenôtre

 

Intitulée Odyssée Merveilleuse, la très belle création de Lenôtre évoque la douce nuit étoilée de Noël, réunissant les saveurs des trois continents d’origine des animaux de ce conte: le citron d’Asie, le chocolat d’Afrique et la noisette d’Europe. Sous l’égide du chef Guy Krenzer, elle réunit, comme chaque année, tous les savoir-faire de la Maison et est disposée dans un superbe écrin dessiné par l’artiste Michael Cailloux. Une merveille gustative et visuelle!Edition limitée en boutique ou sur commande. Prix : 120€ pour 12 personnes.

 

 

Maison Aleph

 

Ici, les saveurs levantines sont à l’honneur ! La créative Myriam Sabet propose deux bûches roulées aux goûts originaux. L’une, très gourmande, se pare de noisettes, chocolat et halva, tandis que l’autre, s’enrobe d’amandes, de safran et de fleur d’oranger. Un voyage merveilleux de la part de cette charmante maison bleue située en plein cœur du Marais. Maison Aleph, 20 rue de la Verrerie, 4e. Prix : 42€ pour 6-8 personnes.

 

 

 

Article écrit par Johanna Alam et Alexis Dumétier

 

 

 

 

 

 

 

 

Entrer
1 2 3 4 69
Page 2 of 69