close
Blog

L’Homme parfait ou comment essayer de l’améliorer.

iStock_000003506822Large

Pénis, pectoraux et fesses : les nouvelles avancées de l’Acide Hyaluronique.

On connait tous les incroyables possibilités de l’acide hyaluronique pour gommer les rides et effacer les effets du temps sur le visage. On pensait avoir tout vu et tout entendu.

Vous avez également découvert son application dans le domaine de la pénoplastie, et nous vous l’avions montré dans le « Blake » n°44. Et pourtant les nouvelles formulations permettent désormais une encore meilleure diffusion du produit dans les tissus permettant une augmentation immédiate et durable (voir définitive) du volume de la verge.

Mais désormais, d’autres applications sont possibles. Prenons le cas d’une personne ayant perdu beaucoup de poids dans le cadre d’un régime alimentaire strict. On observe bien souvent une fonte des tissus au niveau des pectoraux pouvant parfois aller jusqu’à un effet « gant de toilette » des plus inesthétique. Désormais, on peut galber le pectoral avec quelques injections stratégiques. Les effets durent de 12 à 18 mois ce qui laisse un large temps de reprise du sport au patient qui peut ainsi retrouver confiance en lui et se muscler à son rythme.

Même opération pour les fesses où jusqu’à maintenant on utilisait la technique du « Lipofilling », une technique d’injection de graisse après une liposuccion ou alors on se servait de prothèses pour redessiner la courbe du muscle fessier. C’était très couteux et les suites opératoires lourdes et particulièrement douloureuses. Les résultats pouvant être inesthétiques par fonte irrégulière et asymétrique de la graisse, ou par déplacement de la prothèse. Avec des injections d’acide hyaluronique, le galbe est obtenu en quelques injections, sans douleurs, sauf parfois un petit effet « courbature » et quelques ecchymoses qui disparaissent entre deux et cinq jours.

Pour en savoir plus : Centre Saint Honoré Ponthieu

12, rue de Ponthieu Paris. Tel : +(33) 1 53 53 50 00

Tags : acide hyaluroniqueblakeBlake magazineblakemagchirurgie esthétiqueguy haddadinjectionmédecine esthétiquepectorauxpénispénoplastie