CENTENAIRE: une collection en édition limitée pour les 100 ans de PERSOL


Spread the love

À l’occasion de son centenaire, Persol célèbre le charme emblématique de ses modèles iconiques en édition limitée.

Nom de code PO 9649SG. Véritable chef-d’œuvre d’artisanat italien, ce nouvel iconique dévoile pour la première fois une flèche et des charnières en or 18 carats. Un projet précieux et exclusif, réalisé à la main en seulement 200 exemplaires numérotés. Les gravures exclusives en or réalisées à l’intérieur des branches indiquent le tirage limité et la date de célébration du centenaire de Persol, et font de chaque paire une pièce unique. Le marquage de la mention or 750 figurant à la base de la charnière à flèche contribue à faire de 9649SG Limited Edition une création encore plus prestigieuse.

PO 6649S. L’iconique modèle 9649 évolue avec l’utilisation de la nouvelle Flèche Flex au design unique. Synonyme «d’italian way of life», et depuis toujours symbole d’un style caractéristique pour de nombreuses stars de cinéma, le modèle enrichit aujourd’hui sa gamme avec de nouveaux acétates historiques issus des archives de la marque.
Les deux premières versions font partie de l’édition limitée qui célèbre le centenaire de Persol, et sont caractérisées par la date du centenaire gravée sur or à l’intérieur des branches.

1917-1930. L’opticien et photographe italien Giuseppe Ratti lance la production des Protector, des lunettes pour les pilotes de l’aviation italienne, puis américaine et suisse. Gabriele d’Annunzio porte les Protector à l’occasion de son vol historique au-dessus de Vienne le 9 août 1918. Le «cinesino» («petit chinois») devient le symbole du magasin Berry de Ratti et de ses lunettes.

1930-1950. Les lunettes Persol, contraction de « per  il sole » (« pour le soleil »), deviennent synonyme de design.
Les caractéristiq­ues exclusives des modèles Persol inno­vants sont leur design épuré, leurs verres minéraux, leur Flèche (détail fonctionnel et ornement unique)
et Meflecto, un système breveté pour rendre les branches flexibles et offrir un maximum de confort.

1950-1970. En 1957 apparaît le modèle qui deviendra une icône, le 649, créé pour protéger les traminots de la poussière et du vent. Mastroianni porte le modèle 649 dans le film « Divorce à l’italienne », et Steve McQueen le choisit pour sa vie privée comme pour le célèbre film « L’Affaire Thomas Crown ». La lunette gagne ses lettres de noblesse grâce à ces deux monstres sacrés du cinéma international.

1970-1990. Persol poursuit sa vocation de recherche et développement technologique en créant des lunettes toujours plus innovantes, de l’expédition aux îles Svalbard en Norvège au parrainage de nombreuses éditions du Paris-Dakar. Les astronautes russes parachutés pour des exercices de survie utilisent des lunettes Persol dotées de verres polarisants multicouches.

1990-2000. En 1991, la première boutique Persol est ouverte sur le mythique Rodeo Drive de Beverly Hills. En 1995, Luxottica reprend la marque: dès lors, Persol s’affirme parmi les marques de lunettes de qualité et design, tout en conservant ses racines et sa fidélité à la qualité. Son lien fort avec le cinéma perdure: Persol continue d’être porté par de grands noms du cinéma international.

2000 – 2017. Aujourd’hui, Persol est une marque qui exprime une qualité, une culture et un style 100 % italiens.
Les créateurs et concepteurs continuent à imaginer et donner forme au futur de Persol à travers l’innovation incessante de chacune des facettes de ses lunettes. Aujourd’hui, plus que jamais, l’histoire de Persol  se poursuit : une aventure qui se nourrit chaque jour de nouvelles idées et de passions.

Previous SPARTAN: si vous en avez, protégez-les.
Next Eastpak x AMI: jeux de proportions et fonctionnalité

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *