close

Archives

Archives

ArchivesBlogLifestyle

L’Hôtel Royal Madeleine****

blakemag_mode_lifestyle_homme_hotel_RoyalMadeleine

Situé entre la rue de l’Arcade et la rue Pasquier, traversé par le charmant passage Puteaux, l’Hôtel Royal Madeleine**** a tout le charme d’une grande demeure familiale, la sérénité accueillante d’une maison bourgeoise au coeur de l’agitation parisienne. Avec 59 chambres à la décoration élégante et intemporelle, un restaurant et un bar ouverts sur la vie de ce quartier où l’on travaille et où l’on flâne, le Royal Madeleine**** est la nouvelle adresse du quartier de la Madeleine.

UNE HISTOIRE DE FAMILLE DANS L’HISTOIRE
Les murs de l’Hôtel Royal Madeleine**** ont bien des histoires à raconter. Contemporain de l’eervescence du Paris de la fin du XIXe siècle, le Royal Madeleine**** se compose de deux bâtiments, qui enserrent le passage Puteaux. Un passage couvert qui avait pour vocation de devenir un lieu commerçant, alors que le chemin de fer devait se prolonger jusqu’à la Place de la Madeleine. Las, il s’arrêtera à Saint-Lazare, pour le bonheur des Parisiens du XXIe siècle, qui y trouvent désormais un havre de tranquillité pour y déjeuner avant de retourner travailler.
L’Hôtel Royal Madeleine**** est aussi une histoire de famille. En 1976, les parents de Coralie Legrand achètent cet hôtel, moderne pour l’époque, dans lequel la petite fille grandira, comme dans une deuxième maison pleine de souvenirs.
Après plusieurs années de gestion extérieure, Coralie Legrand décide de reprendre les rênes de l’hôtel familial et d’en faire ce qu’il a toujours été pour elle : une maison élégante et conviviale, un hôtel moderne, accueillant et confortable, où l’on se sent chez soi.
Au terme de plusieurs mois d’une rénovation complète, le Royal Madeleine**** ouvre à nouveau ses portes avec des nouveaux services pour ses hôtes.

LA DÉCORATION : LA DOUCEUR ET LES «PETITS RIENS» QUI FONT LE CHARME D’UNE MAISON VIVANTE
Pour la propriétaire Coralie Legrand, il était primordial de cultiver l’esprit d’une maison chaleureuse et d’éviter ce chic «froid» qui empêche de se laisser aller à la détente. Avec la complicité de l’architecte d’intérieur Marie-Paule Clout, elles ont imaginé une maison de charme où chacun trouvera sa place, ses repères.
L’Hôtel Royal Madeleine**** a conservé tous les charmes d’une maison parisienne ancienne avec ses boiseries, ses moulures, ses cheminées et ses planchers blonds. Des papiers peints chamarrés habillent les murs des couloirs qui desservent les chambres, à la manière des maisons bourgeoises du début du siècle dernier. Les matières douces et naturelles (velours, lin, coton), déclinées dans des coloris clairs et feutrés forment une ambiance douillette, où ressurgissent les souvenirs d’enfance. Toutes différentes et parquetées, les chambres déclinent plusieurs teintes : du rose poudré, des nuances bleutées, du vert de gris… Des cadres suspendus au mur, de jolies appliques dépareillées, des coussins à motifs, un mobilier patiné par le temps, concourent à renforcer cette impression d’une pièce qui aurait été meublée avec soin au fil des années, au gré des inspirations d’une maîtresse de maison au goût certain, ou des retours de voyage de l’un ou de l’autre de ses occupants. Les pièces à vivre, ra?nées et cosy, incitent l’hôte à la détente et au lâcher-prise. Le salon invite à prendre un verre confortablement installé dans le canapé.
Le chaleureux jardin d’hiver, baigné par la lumière de quatre baies vitrées et d’une verrière sous laquelle s’épanouissent un oranger et des plantes tombantes, offre quant à lui, une atmosphère lumineuse et fraîche.

Le confort de la maison tient en partie à la décoration chaleureuse et douillette des chambres, toutes différentes. Dans sa configuration précédente, l’hôtel comptait 68 chambres contre 59 après rénovation : 6 chambres Single (15-16 m«), 17 chambres Classique (16 à 18 m«), 25 chambres Supérieure (19 à 23 m«), 6 chambre Deluxe (25 à 30 m«), 4 chambres Duplex (32 à 44 m«) et une grande suite de 52 m2, baptisée «Suite Cocolili», en souvenir du surnom que l’on donnait à Coralie dans son enfance. Cette suite unique jouit d’une situation privilégiée au-dessus de la verrière du jardin d’hiver et du passage Puteaux.

En plein cœur de l’agitation parisienne, l’espace bien-être est une invitation à la détente. Situé au niveau -1 de l’hôtel, il est équipé d’une piscine avec banc d’hydromassage, d’un sauna, d’une salle de fitness et d’un espace relaxation. Sa décoration originale évoque les douceurs d’un jardin toscan, avec ses parements de pierre dorée, ses grandes lames de plancher en bois clair, ses fauteuils en osier tressé et la présence, là encore, d’une végétation luxuriante qui habille le parapet du bassin. Une cabine de soin complète les installations le temps d’une pause « slow life », loin de la frénésie de la ville. Cet espace est réservé aux clients de l’hôtel.

Hôtel Royal Madeleine****
29, rue de l’Arcade, 75008 Paris / Tél. +33 (0)1 84 25 70 00
Information & Réservation : reservation@hotelroyalmadeleine.com
Site web : www.hotelroyalmadeleine.com

Entrer
ArchivesBlogLifestyle

Sport & Fitness: c’est la rentrée!

cover

C’est la rentrée et il est temps de se reprendre en main et de retourner transpirer pour son bien dans une salle de sport. Voici donc une petite sélection faîte par notre équipe qui vous permettra d’étayer votre choix en connaissance de cause.

CMG / Club Med Gym

sans doute la chaîne de sport la plus connue. De nombreuses salles sont ouvertes dans les principales villes de France. Des salles climatisées, bien équipées, proposant quasiment toutes les activités de fitness possibles: musculation, fitness, bodypump, cardio…Certaines salles CMG ont également une piscine.

Le Klay

Installé dans une ancienne fabrique du 19e siècle, dont on a conservé escaliers et structures d’origine, le Klay déploit sur cinq étages, et plus de 2000 m2, un espace est un espace totalement dédié aux sportifs! On y trouve les équipements « classiques » (musculation, cardio, pilates…) et des entrainements plus originaux : variations autour de la boxe ou cours de « jukari fit to fly » (technique de trapèze mis au point par le Cirque du Soleil).

Après sa séance, on peut se relaxer à la piscine ou dans le spa et profiter de ses massages divins, avant une halte dans l’espace lounge pour déguster un cocktail de fruits.

Gym Louvre

Cette salle 100% masculine, vous propose un espace de 750 m2 dédié au sport avec un matériel d’entraînement complet comprenant 60 machines de musculation et de cardio,
une équipe de body trainer diplômés et expérimentés afin de vous encadrer au mieux, mais aussi des masseurs pour un moment de relaxation optimum. La salle est complétée par un espace de 750 m2 de détente en sous-sol comprenant sauna, hammam, salle de projection et cabines de repos.

Montana Fitness Club

La chaîne qui vient bousculer le monde du fitness en France! S’inspirant des salles “made in USA”, les clubs Montana proposent des salles de sport XXL s’adressant à tous les sportifs, du néophyte souhaitant simplement garder la forme au plus exigeant à la recherche de la performance. Venez vivre une expérience sportive « oversized » inédite à un prix « very small »!

L’Usine Paris Beaubourg

Succursale de l’Usine, située dans le quartier de l’Opéra, cette nouvelle salle ouverte dans le quartier Beaubourg propose un espace détente doublé d’une salle de sport. Ici, dans un cadre superbement décoré, on peut se relaxer au hammam ou avec les soins proposés, après des cours ou une séance sur des appareils haut de gamme, encadré par un coach diplômé.

– NOUVEAUTÉ SALLE DE SPORT –

Le concept du TRAINING CAMP débarque en France avec la marque Venum!

Le concept : proposer le plus large choix de disciplines possibles – cours collectifs, musculation, sports de combat, etc. – et réunir autour d’une salle, les spécialistes les plus adaptés à la pratique du sport (ostéopathe, coach mental, nutritionniste…), tout en proposant des stages de perfectionnement intensifs tout au long de l’année.

La marque à succès Venum, spécialiste des arts martiaux, sports de combat et plus récemment du fitness, annonce l’ouverture de son premier TRAINING CAMP en France. Après l’ouverture d’un premier Camp à Pattaya en Thaïlande en 2015, Venum permet depuis le 1er septembre 2017, à tous les amateurs de sport de pratiquer près d’une vingtaine de disciplines au sein de son TRAINING CAMP situé à Rungis. Complexe sportif de 1700m², ce ne sont pas moins de 1500m² qui seront consacrés à la pratique sportive à travers un large éventail de disciplines.

Venum ne fait jamais dans la demi-mesure, et pour savoir quels sont les atouts de son TRAINING CAMP, c’est par ici …

A vous maintenant de choisir la salle qui vous correspond le plus et n’oubliez pas que c’est la régularité qui fait tout!

 

 

 

 

Entrer
ArchivesBlogSoins & Parfums

INTEGRALL – tous les soins de l’Homme en 3 produits.

Image 4 copie

INTEGRALL: LE NOUVEAU CONCEPT DE SOIN POUR L’HOMME, BASÉ SUR UNE MOLÉCULE SPÉCIFIQUEMENT DÉDIÉE AUX PEAUX MASCULINES.

Parce que les hommes consacrent peu de temps dans leur salle de bain, les Laboratoires Didier Rase répondent à cette exigence avec INTEGRALL, une ligne de produits de soins simples d’utilisation « All-in-One » et dont l’efficacité a été démontrée cliniquement.

UN FACTEUR DÉTERMINANT DANS LE PROCESSUS DU VIEILLISSEMENT CUTANÉ MASCULIN: LA TESTOSTÉRONE.

Tout comme le vieillissement cutané de la femme, lié à une carence hormonale en œstrogènes, traité à l’aide de cosmétiques spécifiques, il est possible également d’agir efficacement sur la peau masculine au moyen de produits adaptés au métabolisme de la testostérone.
La peau évolue en fonction du taux d’hormones dont elle dispose.

Au fil des années, la production de testostérone par l’organisme décroît régulièrement (- 2% par an chez l’homme à partir de 30-40 ans, ce qui, entre autre, influe fortement sur la qualité de la peau). A cause de cela, l’épiderme commence à s’assécher, à perdre de sa densité et de son tonus. Parallèlement à cela, la micro-circulation cutanée s’altère et le film hydrolipidique protecteur disparaît.


La peau se relâche, devient sensible, vulnérable aux agressions extérieures et prend une teinte jaunâtre. Les rides se forment et se creusent. Pour lutter contre ce phénomène, les Laboratoires Didier Rase ont découvert et breveté mondialement le « PhytoAndrozyme®» première molécule au monde active spécifiquement sur la peau masculine.

LE PHYTO-ANDROZYME®, actif végétal qui protège et stimule la testostérone.
Le corps masculin produit des enzymes spécifiques qui se fixent sur la testostérone pour la dégrader, provoquant ainsi le phénomène du vieillissement. Le Phyto-Androzyme® agit comme un leurre auprès de ces enzymes pour le ralentir. Grâce à ses propriétés anti-âge exceptionnelles, cette molécule naturelle optimise la biodisponibilité de la testostérone avec pour objectif de maintenir l’intégrité et la qualité de la peau et des cheveux.

 

 

Entrer
ArchivesBlogHorlogerie

Cap Camarat, la sportive au charme néo-vintage

Blakemag_magazine_masculin_mode_homme_montre_HERBELIN_Cap Camarat_cover web

Cap Camarat . . . un lieu évocateur de la French Riviera qui a inspiré l’Atelier d’Horlogerie Française Michel Herbelin pour baptiser sa nouvelle collection de montres.  Rythmé par un mouvement automatique, ce premier modèle dévoilé affiche une élégance un brin sportive, ponctuée d’une touche néo-vintage. Réinterprétation d’une pièce des années 1970 du patrimoine horloger Michel Herbelin, la Cap Camarat intègre un boîtier de 40.5 mm de diamètre en acier inoxydable dont le brossé vertical est habilement mis en relief par des facettes polies. Présentant une forme hexagonale, accentuée par la protection de la couronne frappée du logo Michel Herbelin, il affirme une allure robuste des plus géométriques, renforcée par une lunette en acier brossé vertical ornée de six vis décoratives.

Subtil clin d’œil à l’univers nautique cher à la marque, le cadran, de forme ronde, protégé par un verre saphir, arbore un fond d’un beau bleu dégradé. Frappé à l’horizontale, il n’est pas sans rappeler les marinières portées initialement par les hommes de la mer. Seventies par leur forme inspirée du modèle de l’époque, les index biseautés tout comme les aiguilles rectangulaires facettées des heures et des minutes donnent du caractère à l’ensemble. Parcouru par une minuterie sur le rehaut du pourtour et agrémenté d’un guichet de date discret à 6h,  il donne une lecture aisée et précise des informations temporelles.

A l’identique du boîtier par ses finitions, le bracelet en acier, typique de la marque par ses quatres maillons, finalise la puissance esthétique de ce garde-temps, offrant une étanchéité jusqu’à 100 mètres. La Cap Camarat est la montre que vous adorerez porter, en journée comme en soirée. 

Entrer
ArchivesBlogMagazine

David Vance by Jeffrey Felner

_MG_1018

Photographers, like artists/painters, share many characteristics that some might find more just plainly obvious. Most artists or creatives are known to develop a particular style in the representation of their chosen subject matter on which they focus on but the common thread that truly connects these creatives even closer is the process in which they can be equated as being curators of their singular “museum.”

It’s true that lensmen, like painters, have worked to support themselves in trying times with less than ideal commissions but these are rarely the works that are ever remembered. The most distinguished and memorable images are those that represent a personal or particular affinity for the artist which has been infused into the finished work. Vance is not always easy to pin down in terms of style but there exists a commonality, for the most part, which is that he offers you the opportunity to visually explore some incredible examples of beautiful men who have worked hard to create their own body of work … pun intended.

This series of interviews opens the door for photographers to speak about what and why they do what they do or in other words… their modus operandi. As you will find out it’s not all about beefcake and muscle as Vance speaks openly about his profession and his choices.

I must thank Hervé Godard for the introduction to these talented photographers and look forward to shedding some light on the art of photography and not just the “photographers of Instagram” …. Or as I call then … snap shot photographers.

Here in his own words is David Vance.

How would you say the internet and social media, especially Instagram, have affected the way you go about setting up a shoot in terms of “subject,” location or boundaries

Instagram has afforded me an additional platform by which I can reach more prospective talent. I have an additional place to display my work. I like to say; there are models willing to cross the ocean to shoot with me, and some who wouldn’t cross the street. It keeps me humble. You’d be amazed by the number of people I contact who never even respond. As far as location, these days I tend to prefer my own studio and locations with which I’m familiar. Boundaries… what are those?

Much has been written about creatives who have a signature look; would you say you have one?

I think so, although it seems to be more apparent to others than it is to me.

Want one? And why?

I think my work is primarily romantic, impressionistic and sensual… maybe a bit dramatic at times. My images seem to convey a sense of motion even when the subject is still.

My main influence is my Italian heritage. I was raised on religious art and Opera.

A friend who worked as my assistant years ago wrote this: “The photography of David Vance conveys a sense of beauty that is immortal and innocent. One senses that the soul of David Vance is more important to the photography than the camera. A quiet strength is interwoven with even the softest of his studies of the female form. A certain delicacy is sensed in his powerful portfolio of the male nude.” Bernard Lynch

If you could invite any 5 people to dinner who would they be and why?

The expected answer to this question is 5 famous people living or dead… but I don’t put much value in fame. The people I would choose are my parents who are deceased and also friends that have left this earth too soon. I have unanswered questions and unspoken conversations. Oh, and of course a really great chef.

What would you say has been your most rewarding or fulfilling assignment to date and why?

That would have to be the work I was fortunate to do with HARPERS BAZAAR ITALIA and UOMO BAZAAR. I worked with a great fashion editor, Stephanie Richardson, and many talented models, stylists and hair and makeup professionals. The locations, the clothes, everything was provided. We worked in Rome and Milan, in studio and on location around Italy. It spoiled me for the current editorial platform. Everything is different now.

These days I concentrate on making beautiful photos that hopefully will end up in a coffee table book. I am currently entertaining the possibility of doing a KICKSTARTER campaign for my next book, MENANDWATER.

You have said that you prefer to photograph models who are involved in fitness; why that preference and do you find that they make good subjects and why or why not?

Since I like photographing bodies it makes sense to find the best bodies. Fitness models by nature of the title are the ones that have the best bodies. They are dedicated to being in the best shape possible and they are generally at least a bit exhibitionistic. They like to show it. I like to shoot it. Makes sense to me. With all that being said, I’m really a sucker for a beautiful face. I always have been. I started making portraits of my family when I was just 14. If I have someone with a great body and an O.K. face, I always struggle to make sure the face is photographed to match the beauty of the body.

I also really love photographing athletes, dancers and acrobats. I admire grace, agility and strength. When I am inspired it’s far easier to create magic.

Entrer
ArchivesBlogEdito

Flower Power Chic by Alex Racinet

DSC_6947

Photographe Alex Racinet

Mannequin Kenzo@blakemen-Paris www.blakemen.com

Réalisation Hervé Godard

Costume Benetton-chemise Etro-écharpe Epice-mocassins Minelli
pull Calvin Klein-bermuda Vivienne Westwood-ceinture Gant-bijoux Thomas Sabo
blouson Lucien Pellat-Finet-jean Vivienne Westwood-ceinture Gant

Trench kimono & jean & chemise Vivienne Westwood-bijoux Thomas Sabo
costume ETRO-pull Benetton-sac Lancaster
chemise Vivienne Westwood-pantalon ETRO-sneakers GEOX

pyjama HOM

Remerciements: Emmanuelle Sauvage – Hôtel NOLINSKI PARIS 16 Avenue de l’Opéra 75001

Entrer
ArchivesBlogHorlogerie

La Conquest V.H.P. de Longines

blake_mag_magazine_masculin_lifestyle_longines

La Conquest V.H.P. de Longines constitue un nouvel aboutissement dans le domaine du quartz, en combinant ultraprécision, haute technicité et caractère sportif, sous le sceau de l’élégance propre à la marque. Dans le plus pur esprit Conquest, ligne sport par excellence, Longines propose aujourd’hui des chronographes réunissant toutes les qualités du mouvement Conquest V.H.P.

Longines entretient avec le quartz une histoire pétrie d’innovations et de prouesses techniques. En 1954, une première horloge à quartz établit un record de précision à l’Observatoire de Neuchâtel. Elle équipera la mythique Chronocinégines, instrument qui fera figure de pionnier dans l’histoire du chronométrage, puisqu’il fournit aux juges une bande filmée comprenant une série de clichés leur permettant de suivre le mouvement des athlètes au moment où ils passent la ligne d’arrivée. La maîtrise technologique amène Longines à dévoiler en 1969 l’Ultra-Quartz, premier mouvement à quartz prévu équiper des montres-bracelets. Un pas de géant est accompli en 1984 avec le calibre à quartz équipant la première Conquest V.H.P., qui atteint un record de précision pour l’époque.

Dans le prolongement de ces jalons historiques, la marque au sablier ailé propose une nouvelle Conquest V.H.P., aujourd’hui également disponible avec un calibre chronographe dans diverses déclinaisons chromatiques. Le mouvement développé exclusivement pour Longines s’illustre par son ultraprécision pour une montre analogique (± 5 s/an) et sa capacité à réinitialiser les aiguilles après un choc ou une exposition à un champ magnétique, grâce au système DPR (Détection Position Rouages). Des atouts qui lui confèrent probablement le statut de mouvement hors du commun, et auxquels il faut ajouter une très longue autonomie de la pile ainsi qu’un calendrier perpétuel.

Ces modèles en acier ou en PVD noir sont disponibles en deux tailles (42 et 44 mm de diamètre) et affichent les heures, les minutes et les secondes, un compteur 30 minutes à 3 heures, un compteur 12 heures à 9 heures et un compteur 60 secondes au centre. Sur chaque modèle, les manipulations sont facilitées grâce à la couronne intelligente et deux indicateurs distincts permettent de signaler préventivement la fin de vie de la pile. Les chronographes Conquest V.H.P. arborent des cadrans bleu, fibre de carbone, argenté ou noir. Un bracelet en acier, en PVD noir ou en caoutchouc bleu ou noir complète ces pièces d’exception.

Entrer
ArchivesBlogNews de Mode

Sauver votre jean préféré!

blakemag_magazine_masculin_lifestyle_Boutique CUB

Qui n’a pas souhaiteé porter encore et encore son jeans préféré? C’est désormais possible à Paris, dans le quartier du village Saint Martin-Château d’eau.

On parle ici d’un véritable travail artisanal et d’une réparation la plus discrète possible. Un consommateur qui souhaite faire réparer son jeans peut le déposer au Concept Store CUB et le récupérer sous quelques jours. Si le pantalon n’est pas réparable, le client pourra l’échanger contre un bon d’achat à valoir sur un nouveau jeans du Concept Store CUB, il pourra aussi le confier aux stylistes CUB pour qu’ils le transforment en sac, coussin denim ou même en habillage de pots de plantes ; tous labellisés « fabriqué à Paris ». Très bientôt, le concept store CUB proposera aussi aux clients désireux des soirées customisations sur denim, pour que chacun soit acteur de ses vêtements préférés.

Ce n’est pas tous les jours qu’on peut rassembler écologie, économie, responsabilité sociale et engagement environnemental, une belle revanche sur le bilan carbone. En effet, produire un jeans est très gourmand en eau, plus de 10 000 litres d’eau selon la WWF (culture du coton et les opérations de délavage inclues). Entre les origines des éléments constitutifs et les différentes manipulations qui interviennent pour le tissage et la teinture avant les opérations d’assemblage, un jean de marque classique peut parcourir largement plus d’une fois le tour de la terre !

En plus de réparer, de réutiliser, recycler, le concept store CUB, propose aussi une démarche mode, avec un univers de marques françaises lifestyle dans lequel tous les hommes sont mis en valeur ; des chemises, des plantes, des chaussures, des tabliers, des accessoires etc., pour ceux qui pensent que la mode n’est pas une histoire d’âge et qui revendiquent la liberté de découvrir des basics autant que des pièces uniques, autour d’une sélection « à la parisienne ». Franck Vercauteren et Antoine Roy, passionnés par le denim depuis plus de 20 ans, s’étaient lancés, le défi de créer le jean parfait pour la marque CUB. Conscients des enjeux écologiques, ils se sont penchés sur les productions locales et la recyclerie denim grâce à « L’atelier du jeans », pour endiguer la surconsommation et redonner une vraie 2ème vie aux jeans préférés de chacun au sein de leur magasin, le Concept Store CUB.

du lundi au samedi de 11h00 à 19h30 – 10 rue du chateau d’eau 75010 Paris

Deviens fan www.facebook.com/CUBjeansParis/
à suivre aussi https://www.instagram.com/cubjeans/
Toujours plus de nouveautés sur www.cubjeans.com
Entrer
ArchivesBlogLifestyleMagazine

Détroit : Become human. Quand le jeu vidéo devient un film dont vous êtes le héros.

DETROIT_FACTORY_LASER_1445975016

C’ est à la fin du mois de mai qu’est sorti un jeu vidéo unique et révolutionnaire.

Le public ne s’y est pas trompé car le jeu avait atteint le million d’unités écoulées seulement deux semaines après sa sortie!

C’est grâce à l’équipe déjà renommée de David Cage (un grand producteur et réalisateur français de jeux vidéo hors normes) chez Quantic dream (la maison de production de David Cage) qu’a vu le jour: “Détroit: Become human.”

Par le passé, David Cage avait déjà bousculé les codes vidéoludiques avec Heavy Rain et Beyond: two soul.

Le jeu vidéo se rapprochait alors du cinéma: un scénario fort, de vrais acteurs filmés en motion capture, un procédé qui permet de garder toute l’essence du jeu d’acteurs puis de recréer en images de synthèse la scène dans le jeu vidéo.

Jouer aux jeux de Quantic Dream me rappelle l’expérience littéraire des “romans dont vous êtes le héros”. De spectateur attentif, l’on devient acteur et, selon les décisions que l’on prend et les actions excécutées, l’histoire change voire est totalement bouleversée.

Avec les nouvelles générations de consoles, comme la PS4 de Sony, la réalisation graphique atteind des sommets.

Détroit est comme un film d’animation fait d’images de synthèse de dernière génération: les visages, la peau, les yeux, les mimiques, les émotions, les effets d’ombres, d’eau, de textures, sont criants de réalisme.

La bande son de Detroit magnifie l’expérience: Detroit Become Human a été habillé par trois compositeurs différents : Philip Sheppard, Nima et enfin John Paesano.

Le résultat est bluffant, digne de productions Hollywoodiennes! Il est même possible de télécharger cette musique ou de l’écouter en streaming sur Spotify, Deezer ou encore Apple Music.

Detroit transcende le jeu vidéo! Le scénario est celui d’un film d’anticipation très bien ficelé. Les personnages sont attachants et l’on se prend très vite au jeu. Tout comme dans un bon film, on s’attache aux héros et on se surprend à détester d’autres protagonistes.

On est happé par l’histoire qui est très bien rythmée et qui nous amène à une vraie réflexion sur le rapport homme / machine.

Dans ce film/jeu, nous incarnons trois personnages dont les histoires parallèles s’entrecroisent. Le scénario nous projete dans un futur proche, en 2038, dans la ville de Detroit aux Etats-unis. C’ est dans cette ville qu’il existe le plus gros site de production d’androïdes.

Ces androïdes, conçus pour améliorer le quotidien des humains, aident aux taches ménagères, se font nounou ou encore ouvrier, voir partenaire de sport. Tous dociles ou presque, certains rêvent d’une autre vie.

Comme tout progrès, il y a des adorateurs et des détracteurs. Et c’est là la pierre angulaire du scénario. Comment vous (joueur et spectateur), allez-vous vous positionner et changer l’histoire?

 

Le meilleur conseil que je puisse vous donner: commencez ce jeu et allez jusqu’au bout sans revenir en arrière. Envisagez-le comme un film palpitant que vous suiveriez, et voyez quelle tournure prendra l’histoire que votre instinct a dicté.

Une fois fini, vous aurez l’envie irreprécible de recommencer l’histoire à zero en prenant d’autres décisions et de voir ce que cela changera.

Pas besoin d’être un geek invétéré pour se lancer dans cette expérience. Ne passez pas à côté, c’est inédit!

Pour profiter au mieux de ce jeu vidéo et pour fêter les 500 millions de console vendues dans le monde, Sony Playstation a sorti une édition spéciale de sa machine:

La “Playstaiton 4 Pro 500 Million Limited Edition”.

Disponible dès le 24 août de cette année, pour la somme de 499€.

Elle possède un disque dur de 2 To. Cette édition limitée est bleu foncé. Une fois la console allumée, le système s’illumine d’un bleu vif et les utilisateurs peuvent voir l’architecture sophistiquée de la PS4 Pro, ce qui n’est possible qu’avec ce modèle transparent.

De plus, le logo PS sur le dessus de la console et le logo PS4 sur la façade avant de la console PS4 Pro sont couleur cuivre et s’accordent parfaitement avec le design transparent tout en donnant une finition haut de gamme.

Chaque PS4 Pro dispose d’une plaque située dans le coin inférieur droit de la façade avant avec un numéro allant de 1 à 50 000. Ce nombre rappellera aux heureux propriétaires de cette PS4 Pro que leur console est unique.

 

 

www.quanticdream.com/fr

www.playstation.com/fr

 

 

Entrer
1 2 3 65
Page 1 of 65